Semene 1-1 Boutéy 1

Semaine 1-1 Première séance

 

Objectifs :

- Maîtriser le « sia » (si/oui)

- Maîtriser le « nena » (non)

- Avoir une première approche du « mézë c'ét de » (maintenant il faut) et du « at'ous ilë» (venez ici) qui seront utilisés régulièrement.

 

Temps : 15mn Matériel : aucun Moment de la journée requis : juste avant d'aller à la sieste

 

Mézë c'ét de... (yun)

Maintenant il faut... (1)

Defiliâçion :

Déroulé

 

Expliquer aux enfants le but de la séance

 

Le cllâssier : « Anet, j'alons parti a aprindr coment dire « OUI » e « NON » en galo... e ben d'aotr cai core. Bon de méme ?»

[Le qiassieu : aneu, j'alons parti a aprinde comment dire OUI et NON en gallo... e bin d'awte qa core. Bon de méme ?]

L'enseignant : « aujourd'hui, nous allons commencer à apprendre comment dire OUI et NON en gallo... et bien d'autres choses encore. C'est d'accord ? »

 

Parème

Exemple

 

L'enseignant demande aux enfants de se mettre d'un côté de la classe. Lui/elle se met de l'autre puis les interpelle de la façon suivante :

 

Le cllâssier : « At'ous ilë, les garçâilles, mézë c'ét d'aler fere merienne »

[Le qiassieu : atou ileu les garçâilles, mézeu c'est d'aleu feure meuriène]

L'enseignant : « venez les enfants, maintenant il faut aller faire la sieste »

 

Bien entendu pour se faire comprendre, L'enseignant utilise la gestuelle. Geste : « Venez venez » (mouvement circulaire du bras) et « dormir » (mains jointes contre la joue)

 

L'enseignant va parmi les élèves et fait semblant d'être l'un d'entre eux et de répondre au maître : « nena, nena, nena » [neuna, neuna, neuna]

+ geste de la tête et de l'index

 

Bien entendu cette entame peut être utilisée de façon comique si vous avez une classe de CE1 ou de CE2 par exemple. (« faire la sieste alors que je suis en CE1/CE2 : jamais ! ») Pousser le jeu jusqu'au bout pour que les enfants utilisent le « Nouna »

 

Mise en situation avec les élèves

 

Le cllâssier : « At'ous ilë, les garçâilles, mézë c'ét d'aler fere merienne »

[Le qiassieu : atou ileu, les garçâilles, mézeu c'est d'aleu feure meurienne]

L'enseignant : « venez les enfants, maintenant il faut aller faire la sieste »

 

Les ebluçons : « Nena, nena, nena »

[Les eubluçons : neuna, neuna, neuna ] 

Les élèves : « non, non, non »

En insistant bien sur la gestuelle tête + index

 

Le cllâssier : « Maïann, mézë c'ét d'aler fere merienne »

[Le qiassieu : Maïann, mézeu c'est d'aleu feure meurienne]

L'enseignant : « Maïann, maintenant il est temps d'aller faire la sieste »

 

Maïann : « Nena, nena, nena »

[Maïann : neuna, neuna, neuna ] 

 

Le cllâssier : « Korentin, mézë c'ét d'aler fere merienne »

[Le qiassieu : Korentin, mézeu c'est d'aleu feure meurienne]

L'enseignant : « Korentin, maintenant il est temps d'aller faire la sieste »

 

Korentin : « Nena, nena, nena »

[Korentin : neuna, neuna, neuna] 

 

Le cllâssier : « Aloure, mézë n'ét point d'aler fere merienne, c'ét putot d'aprindr le galo ? »

[Le qiassieu : aloure, mézeu n'est point d'aleu feure meurienne, c'est putot d'aprinde le galo ?]

L'enseignant : « alors maintenant, ce n'est pas l'heure d'aller à la sieste, c'est peut-être plutôt l'heure d'apprendre le gallo ? »

 

L'enseignant va parmi les élèves et fait semblant d'être l'un d'entre eux et de répondre au maître : « yan, yan, yan »

+ geste de la tête

 

Le cllâssier : « Maïann, mézë c'ét d'aprindr le galo ? »

[Le qiassieu : Maïann, mézeu c'est d'aprinde le gallo ?]

L'enseignant : « Maïann, maintenant on apprend le gallo ?»

 

Maïann : « Yan !»

[Maïann : yan !]

Maïann : « oui ! »

 

Interroger d'autres élèves de la même manière. Eventuellement introduire le « Yan dame » (ah ça oui!)

 

 

Au fil de la séance, enrichir le contenu :

- mettre un enfant à la place de l'enseignant.

 

+ en fin de séance chanter la chanson suivante : MP3

CHANSON

« Mézë c'ét d'aler... »

 

Mézë c'ét d'aler fere meriene [x4]

Pourqhi don ? Pourqhi don ?

Sia, sia, nena ! (o les boujéys de téte e de daïs)

A-caoze qe je somes lâssës [x2]

Mézë c'ét de baïre eune boléy [x4]

Pourqhi don ? Pourqhi don ?

Sia, sia, nena ! (o les boujéys de téte e de daïs)

A-caoze qe j'on saï anet

 

Mézë c'ét de nous defuter [x4]

Pourqhi don ? Pourqhi don ?

Sia, sia, nena ! (o les boujéys de téte e de daïs)

A-caoze qe je somes dézalementës

 

Mézë c'ét de tarvailler [x4]

Pourqhi don ? Pourqhi don ?

Sia, sia, nena !

A-caoze qe je v'lons pousser

A l'ecole du galo mézë !

TRADUCTION

« Maintenant, il faut aller... »

 

Maintenant, il faut aller faire la sieste [x4]

Pourquoi ? Pourquoi ?

Si, si, non, non (avec geste de la tête et des mains)

Parce que nous sommes fatigués

 

Maintenant, il faut aller boire un coup [x4]

Pourquoi ? Pourquoi ?

Si, si, non, non (avec geste de la tête et des mains)

Parce que nous avons soif aujourd'hui

 

Maintenant, il faut aller en récréation [x4]

Pourquoi ? Pourquoi ?

Si, si, non, non (avec geste de la tête et des mains)

Parce que nous sommes énervés

 

Maintenant, il faut travailler [x4]

Pourquoi ? Pourquoi ?

Si, si, non, non (avec geste de la tête et des mains)

Parce que nous voulons étudier

A l'école du gallo maintenant

PRONONCIATION

« Mézeu c'é d'aleu... »

 

Mézeu c'est d'aleu feure meurienne [x4]

Pourtchi don ? Pourtchi don ?

Sia, sia, neuna !

A cawze qe je sonme lôsseu

 

Mézeu c'est d'baille eune bolé [x4]

Pourtchi don ? Pourtchi don ?

Sia, sia, neuna

A cawze qe j'on saille ané

 

Mézeu c'est d'nous defuteu [x4]

Pourtchi don ? Pourtchi don ?

Sia, sia, neuna !

A cawze qe j'sonme dézalementeu

 

Mézeu c'est de tarvailleu [x4]

Pourtchi don ? Pourtchi don ?

Sia, sia, neuna !

A cawze qe je vlons pousseu

A l'eucole du galo mézeu !

 

+ Tirer la feuille de la chanson (disponible plus loin) et demander aux enfants de la coller dans le « cahier de gallo ».

 

 

Semene 1-2/3 Boutéys 2 & 3

Semaine 1-2/3 Deuxième et troisième séances

 

 

Objectifs :

- Utiliser en situation le « mézë c'ét de» (maintenant il faut), « at'ous ilë» (venez ici), sia, nena.

- Introduire des éléments de vocabulaire du quotidien

 

Temps : 15mn (x2) Matériel : aucun Moment de la journée requis : juste avant d'aller à la sieste

 

Mézë c'ét de... (deûz)

Maintenant il faut... (2)

Defiliâçion :

Déroulé

 

L'enseignant demande aux enfants de se mettre d'un côté de la classe. Lui/elle se met de l'autre puis les interpelle de la façon suivante :

 

Le cllâssier : « At'ous ilë, les garçâilles, mézë c'ét d'aler roucher un morcé»

[Le qiassieu : atou ileu les garçâilles, mézeu c'est d'aleu roucheu un morcé]

L'enseignant : « venez les enfants, maintenant nous allons manger un bout »

+ geste de quelqu'un qui mange un sandwich

 

Les ebluçons : « Nena, nena, nena »

[Les eubluçons : neuna, neuna, neuna]

Les élèves : « non, non, non »

 

Le cllâssier : « Les garçâilles, mézë c'ét d'aler baïre eune boléy»

[Le qiassieu : les garçâilles, mézeu c'est d'aleu baille eune bolé]

L'enseignant : « les enfants, maintenant il est temps d'aller boire un verre »

+ geste de quelqu'un qui boit un verre

 

Les ebluçons : « Nena, nena, nena »

[Les eubluçons : neuna, neuna, neuna]

Les élèves : « non, non, non »

 

Le cllâssier : « Les garçâilles, mézë c'ét d'aler se defuter dehô»

[Le qiassieu : les garçâilles, mézeu c'est d'aleu se defuteu dehô]

L'enseignant : « les enfants, maintenant il est temps d'aller en récréation

+ geste de quelqu'un qui ouvre la porte

 

Les ebluçons : « Nena, nena, nena , sia, sia, sia» (d'assembl come de just ben sûr)

[Les eubluçons : neuna, neuna, neuna, sia, sia, sia]

Les élèves : « non, non, non, si, si, sii » (en choeur bien entendu)

 

Au fil des séances de la semaine ou de la séance, enrichir le contenu :

- mettre un enfant à la place du enseignant.

 

+ en fin de séance chanter la chanson « Mézë c'ét d'aler »

 

Semene 1-4/5 Boutéys 4 & 5

Semaine 1-4/5 Quatrième et cinquième séances

 

 

Objectifs :

- Utiliser en situation le « mézë c'ét de » (maintenant il faut), « at'ous ilë» (venez ici), sia, nena.

- Introduire des éléments de vocabulaire du quotidien

 

Temps : 15mn (x2) Matériel : aucun Moment de la journée requis : juste avant d'aller à la sieste

 

Mézë c'ét de... (touéz)

Maintenant il faut... (3)

Defiliâçion :

Déroulé

 

La saï

[la saille]

« La soif »

 

L'enseignant demande aux enfants de se mettre d'un côté de la classe. Lui/elle se met de l'autre puis les interpelle de la façon suivante :

 

Le cllâssier : « Les garçâilles, mézë c'ét d'aler baïre eune boléy»

[Le qiassieu : les garçâilles, mézeu c'est d'aleu baille eune bolé]

L'enseignant : « les enfants, maintenant il est temps d'aller boire un verre »

 

Les ebluçons : « Nena, nena, nena, sia, sia, sia »

[Les eubluçons : neuna, neuna, neuna, sia, sia, sia]

Les élèves : « non, non, non, si, si, si »

 

Le cllâssier : « Ah sia (+ signe de la tête) mézë c'ét d'aler baïre eune boléy. E pourqhi don qe c'ét d'aler baïre eune boléy ?»

[Le qiassieu : ah sia, mézeu c'est d'aleu baille eune bolé. É pourtchi don qe c'est d'aleu baille eune bolé ?]

L'enseignant : « ah si, maintenant il est temps d'aller boire un verre. Et pourquoi donc ? »

 

Silence des élèves, donc introduire le vocabulaire suivant :

 

Le cllâssier : « A-caoze q'i fet grand chaod !» (s'il fait chaud)

[Le qiassieu : a cawze qu'i feu grand chaw !]

L'enseignant : « parce qu'il faut très chaud »

 

ou

 

Le cllâssier : « A-caoze qe j'ons courû hardi !» (s'ils étaient en récréation)

[Le qiassieu : a cawze que j'on couru hardi]

L'enseignant : « parce que nous avons beaucoup couru »

 

ou à défaut

 

Le cllâssier : « A-caoze qe j'ons grand saï » (s'ils n'ont pas bu depuis longtemps)

[Le qiassieu : a cawze que j'on grand saille]

L'enseignant : « parce que nous avons grand soif»

 

La finvale

[la finvalle]

« la faim »

 

Le cllâssier : « Les garçailles, mézë c'ét d'aler roucher un morcé»

[Le qiassieu : les garçâilles, mézeu c'est d'aleu roucheu un morcé]

L'enseignant : « les enfants, maintenant nous allons manger un bout »

 

Les ebluçons : « Nena, nena, nena, sia, sia, sia »

 

Le cllâssier : « E pourqhi don qe c'ét d'aler roucher un morcé don ?»

[Le qiassieu : et pourtchi don que c'est d'aleu roucheu un morcé don ?]

L'enseignant : « et pourquoi est-ce l'heure de manger donc ? »

 

ou

 

Le cllâssier : « E pourqhi don qe c'ét point d'aler roucher un morcé don ?»

[Le qiassieu : et pourtchi don que c'est point d'aleu roucheu un morcé don ?]

L'enseignant : « et pourquoi n'est-ce pas l'heure de manger donc ? »

 

 

(Selon le moment de la journée, l'enseignant proposera une réponse différente)

 

Le cllâssier : « A-caoze qe je venons qe de manjer notr mai-matinon !» (si c'est le matin)

[Le qiassieu : a cawze que je venons que de manjeu note mè-matinon]

L'enseignant : « parce que nous venons juste de prendre notre goûter »

 

Le cllâssier : « A-caoze qe je venons qe de diner !» (si c'est l'après-midi)

[Le qiassieu : « a cawze que je venons que de dineu !]

L'enseignant : « parce que nous venons de déjeuner »

 

 

S'lon l'oure

[s'lon l'oure]

« selon l'heure »

 

Le cllâssier : « Les garçailles, mézë c'ét d'aler fere meriene »

[Le qiassieu : atou ileu, les garçâilles, mézeu c'est d'aleu feure meurienne]

L'enseignant : « venez les enfants, maintenant il faut aller faire la sieste »

 

Les ebluçons : « Nena, nena, nena »

[Les eubluçons : neuna, neuna, neuna ] 

Les élèves : « non, non, non »

 

Le cllâssier : « E pourqhi don qe c'ét d'aler fere merienne don ? »

[Le qiassieu : et pourtchi don que c'est d'aleu feure meurienne don ?]

L'enseignant : et pourquoi est-ce que c'est l'heure de la sieste donc ?

 

ou

 

Le cllâssier : « E pourqhi don qe c'ét point d'aler fere merienne don ? »

[Le qiassieu : et pourtchi don que c'est point d'aleu feure meurienne don ?]

L'enseignant : « et pourquoi n'est-ce pas l'heure de la sieste donc ? »

 

Le cllâssier : « A-caoze q'i je somes lâssës» (si c'est le moment de la sieste)

[Le qiassieu : a cawze qe je sonmes lôsseu]

L'enseignant : parce que nous sommes fatigués »

(+ faire semblant de bailler)

 

ou

 

Le cllâssier : « A-caoze qe je ne somes point lâssës !» (si c'est le matin)

[Le qiassieu : a cawze qe je n'sonmes point lôsseu]

L'enseignant : « parce que nous ne sommes pas fatigués »

(+ faire semblant d'être très en forme)

 

ou

 

Le cllâssier : « A-caoze q'ét le matin !» (si c'est le matin)

[Le qiassieu : « a cawze q'est le matin »]

L'enseignant : « parce que c'est le matin »

 

ou

 

Le cllâssier : « A-caoze qe je somes qhites d'o la merienéy !» (si c'est l'après-midi juste après la sieste)

[Le qiassieu : « a cawze qe je sonmes tchite d'o la meurièné »]

L'enseignant : « parce que nous avons fini notre sieste »

 

+ En fin de séance chanter la chanson « mézë c'ét d'aler »